Présidentielle américaine, J – 43 : Donald Trump et Hillary Clinton ont rencontré Nétanyahou

Paru dans le Monde

A la veille du premier débat, l’écart entre les candidats se resserre. Mais, pour beaucoup d’Américains, cette confrontation ne sera pas déterminante.


Le fait du jour

Le premier débat opposant les deux principaux candidats à l’élection présidentielle du 8 novembre doit se tenir le lundi 26 septembre alors qu’un sondage publié par le Washington Post et la chaîne ABC donne la candidate démocrate Hillary Clinton à égalité au niveau national, purement indicatif, avec son adversaire républicain Donald Trump. Une majorité de personnes interrogées pour cette enquête estime que l’événement ne les fera pas changer d’avis.

A la veille de ce débat, Mme Clinton et M. Trump ont rencontré séparément dimanche le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou. Le magnat de l’immobilier, comme d’autres candidats républicains avant lui, a promis de déplacer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem s’ilétait élu à la Maison Blanche. Reconnaître la ville sainte comme capitale d’Israël, alors que les Palestiniens espèrent établir la leur dans la partie orientale de Jérusalem, occupée depuis 1967, compliquerait la reprise d’éventuelles négociations politiques israélo-palestiniennes. Depuis vingt ans, les présidents américains successifs ont d’ailleurs reporté l’application d’une loi du Congrès en faveur de ce transfert.


La citation du jour

« Je ne le vois pas comme ça. Ce n’est pas comme cela que je décrirais lasituation. »

Le « speaker » (président) républicain de la Chambre des représentants, Paul Ryan (Wisconsin), s’est démarqué dimanche 25 septembre de la présentation faite cette semaine par le candidat républicain à la présidentielle, Donald Trump, de la situation des Afro-Américains, « la pire qu’ils aient jamais vécue ». Le président Barack Obama, premier président noir des Etats-Unis avait recadré le magnat de l’immobilier en évoquant l’esclavage et la ségrégation raciale.


La vidéo du jour

Après « The Boss »Bruce Springsteen, U2 s’engage contre le candidat républicain Donald Trump. Lors d’un concert à Las Vegas (Nevada), le 24 septembre, le chanteur du groupe de rock irlandais, Bono, a assuré que les Américains avaient tout à perdre à voter pour le magnat de l’immobilier.


Le sondage du jour

Alors que l’écart entre les intentions de vote se resserre pour les deux principaux candidats à l’élection présidentielle, un sondage du Washington Post et de la chaîne ABC montre que la candidate démocrate, Hillary Clinton, conserve un net avantage en termes de compétence pour la fonction de président sur son adversaire républicain Donald Trump.


Le chiffre du jour

Le New York Times, qui a pris position en faveur de la candidate démocrate Hillary Clinton dans un éditorial publié dans son édition du 25 septembre, a répertorié les inexactitudes et exagérations proférées par le candidat républicain Donald Trump, au cours de la semaine écoulée. Le quotidien new-yorkais a abouti au nombre de 31.


A suivre

Les deux principaux candidats à l’élection présidentielle, la démocrate Hillary Clinton et le républicain Donald Trump, vont-ils battre le record d’audience pour un débat présidentiel, lundi 26 septembre ? L’audience la plus nombreuse a été enregistrée il y a plus de trente-cinq ans lors de l’élection de 1980 qui opposait le président sortant démocrate Jimmy Carter au républicain Ronald Reagan, avec plus de 80 millions de téléspectateurs. La plus faible audience de ces quarante dernières années a été recueillie en 1996 lors de la campagne qui avait permis au démocrate sortant Bill Clinton de l’emporter sur le républicain Bob Dole.